Le Discours d’un Roi

11 02 2011

Le discours d'un RoiQuelque part à la fin des années 20, un jeune homme bègue se vit confier son premier discours public. Plein d’appréhensions, il échoua naturellement à mener à bien sa tâche, et dut s’adresser pour l’y aider à un thérapeute bien peu conventionnel. L’Histoire fit de ce jeune homme un roi. Hooper et Seidler en firent un film. Lire le reste de cette entrée »





Golden Globes 2011 : Le palmarès !

17 01 2011

Après une cérémonie riche en humour grâce au talent de Ricky Gervais, mais surtout excessivement riche en publicités (à peu près un tiers du temps, c’en était abominable) le palmarès des Golden Globes est tombé. Venez découvrir ses points forts, ses grands favoris, et ses surprises !
Et n’oubliez pas, si vous voulez plus de détails, le pavé live report est disponible ici ! Lire le reste de cette entrée »





En route vers les Golden Globes

15 01 2011

Hier soir, la cérémonie des Critics Choice Awards a inauguré la saison des grandes récompenses ciné 2011. Dimanche soir, ce sera le tour des Golden Globes, dont vous pourrez suivre le live report sur ce blog. En point de mire, bien sûr, les Oscars, qui auront lieu cette année fin février.
Commençons ce soir par rappeler quels sont les grands favoris des Golden Globes. Lire le reste de cette entrée »





Top 10 Ciné 2010

9 01 2011

En ce second dimanche du mois (mais le premier a-t-il vraiment compté ? Le 2 janvier ne mériterait même pas d’exister…) il est temps de faire le bilan de l’année ciné 2010. Ce n’est pas une tâche facile, parce que 2010 n’est pas loin d’être la meilleure année cinéma depuis une décennie. Du coup, chacun a ses petits favoris, et il faut trouver un compromis entre le ressenti personnel face à un film et l’importance qu’il peut avoir, en termes d’évolution du cinéma ou de son auteur.
Vous remarquerez sans nul doute quelques grands absents : je n’ai toujours pas réussi à voir l’imprononçable Palme d’Or, ni le très plébiscité Toy Story 3. En l’état, en mon âme et en ma conscience, voici cependant le résultat. Lire le reste de cette entrée »





24 heures de la vie d’un homme

7 01 2011

Un corps nage dans une eau saumâtre. La caméra fait un gros plan sur la cheville, remonte sur le mollet, contourne les muscles du bas du dos, effleure le torse. C’est un homme nu qui déplie ses membres, libéré de la gravité, sensuellement suspendu dans un espace anonyme. George Falconer est professeur d’université à Los Angeles. Il est aussi homosexuel dans les États-Unis des années 60, et son partenaire depuis 16 ans est décédé quelques mois auparavant d’un accident de voiture. Privé des repères qui lui importent, enfermé dans des repères qui ne sont pas les siens, «it takes time for me to become George», dit-il. Étranger à son propre corps qui était jadis pour lui la matière de son amour avec Jim, il ne se retrouve plus ailleurs que dans les vêtements qu’il enfile soigneusement, et les lunettes sévères qui cachent sa lassitude. Mais nous sommes le 30 novembre 1962, et aujourd’hui, George a fait son choix…